C’est par ici que ça se passe…

Oui, bon, un blog, tout ça, en vrac. Le bidule se met en place progressivement.

Quand j’ai une idée, la première question que je me pose est de savoir sous quelle forme elle serait mieux mise en valeur. Sous la forme d’une chanson, d’un reportage télé, d’une chronique écrite, d’un scénario de court métrage, de long métrage, d’un concept de série ou juste d’un titre. J’ai comme ça toute une collection de titres qui attendent d’être transformés en quelque chose…

Et si je me convaincs que c’est sous la forme d’une sérénade à la cornemuse que cette idée serait la mieux, je trouve que ça vaut le coup d’apprendre la cornemuse, et peu importe si j’en joue comme un pied. L’essentiel pour moi n’est pas de maîtriser une technique, mais d’être cohérent avec l’idée de départ. Puis une fois que l’idée est développée sous une forme, par exemple dans une chanson, je me dis que cette chanson pourrait très bien être intégrée dans une histoire, et que cette histoire pourrait très bien devenir un film. Je n’ai jamais ressenti la nécessité de me cantonner dans un seul moyen d’expression. Le risque, bien sûr, est de donner l’impression d’être dilettante, un touche à tout, un bordélique. Mais après tout, pourquoi pas, dans le bordel, il y a de la vie et l’essentiel est pour moi de partager avec les autres des petits bouts de vie.

Alors voilà, ce site a pour vocation de mettre un peu d’ordre dans le bordel, pour tenter de trouver une unité dans les différents trucs que j’ai pu faire, entre les films, les chansons avec Minaro, avec Baya, « Le nom des gens » qui sort bientôt et tout le reste…